Snowrunner-Cover-MS

SnowRunner

Xbox One

SnowRunner présente son gameplay en détails à travers un trailer récapitulatif

La série Spintires s’est fait connaître grâce à l’épisode MudRunner, sorti le 31 octobre 2017, et à son gameplay très particulier. En effet, dans ce jeu, le principe est d’honorer des contrats et missions dans des endroits sauvages, consistant notamment à effectuer des livraisons entre deux points de la map, au volant de lourds engins tout-terrain qu’il faut réussir à piloter dans des conditions extrêmes. Ainsi, le défi est de réussir à faire se mouvoir ses mastodontes dans des chemins boueux, sur des pistes étroites ou encore à les faire franchir des rivières parfois déchaînées. Le studio Saber Interactive avait beaucoup travaillé sur la physique de l’eau, de la boue et de toutes sortes de surfaces et sur leurs interactions avec les véhicules, apportant ce sentiment de réellement se battre contre les éléments pour mener à bien sa mission. Tel était le challenge proposé par MudRunner qui offrait un gameplay assez inédit.

Fort de ce succès, le studio a rempilé pour un deuxième épisode baptisé SnowRunner, dont la sortie est prévue pour le 28 avril 2020. Comme son nom l’indique, cette fois fini les zones uniquement marécageuses/boueuses, préparez-vous à affronter des conditions encore plus rudes dans des contrées enneigées.

Le but du jeu est toujours d’honorer différents contrats et missions à travers un immense monde ouvert (dont la taille est indiquée comme trois fois plus grande que celle du précédent épisode) en mode bac-à-sable avec une pléiade de lieux à découvrir. Une fois encore, ce jeu est la représentation parfaite du combat entre l’Homme et la Nature.

Pour nous présenter en détail le jeu, l’éditeur Focus Home Interactive a publié une vidéo de gameplay de quatre minutes sur sa chaîne YouTube, résumant la plus grande partie des spécificités de celui-ci et ce qui nous attend.

Présentation de la physique du jeu

Reprenant la recette qui avait fait le succès de MudRunner, Saber Interactive a tenu à pousser encore plus loin la physique des sols et de l’eau dans ce nouvel opus. Celle-ci va alors prendre également en compte le poids des véhicules, la vitesse de rotation des roues et même la texture du sol. Ainsi, la boue, la neige et la glace ont chacune leurs propres réactions au passage des engins. Même traverser une rivière peut se montrer très piégeux à cause de la force du courant qui peut parfois suffire à renverser notre véhicule. Une bonne maîtrise de l’accélérateur et de la direction sera donc vraiment nécessaire pour parvenir à triompher de tous les pièges que l’on pourra rencontrer sur notre chemin.

Evidemment, en cas de coup dur ou de situation désespérée, nous disposerons toujours du treuil pour nous sortir du pétrin.

Les contrats et missions

Au programme, trois régions (Alaska et Michigan pour les Etats-Unis et Taymyr en Russie), chacune avec ses propres spécificités, réparties en 11 cartes en monde ouvert que l’on pourra pleinement parcourir à notre guise.

L’exploration libre permettra de découvrir de nouveaux points d’intérêt, de dégoter de nouveaux contrats, missions, des améliorations pour nos véhicules et bien d’autres récompenses.

La plupart des contrats et des activités pourront être réalisés dans l’ordre et au rythme souhaités. Certains pourront même se montrer déterminants et faciliter nos déplacements à travers la zone, comme par exemple la construction de nouvelles routes balisées ou encore d’un pont.

Parmi ces contrats, on pourra avoir du classique transport de marchandises, du dépannage de véhicules en difficulté, la reconstruction de ponts, remettre en service des pipelines, des lignes d’approvisionnement, ouvrir de nouveaux passages et déblayer certains secteurs. Pour la première fois dans la franchise, certaines missions nous demanderont de transporter des livraisons de très grande taille façon convoi exceptionnel, mais pas sur des routes goudronnées malheureusement.

Une préparation minutieuse sera alors indispensable pour pouvoir s’en sortir.

La customisation des véhicules

Le garage de SnowRunner sera fourni avec une large sélection de 40 véhicules personnalisables parmi lesquels certains sont issus de marques célèbres telles que Ford, Freightliner et Caterpillar.

La modélisation des véhicules a fait l’objet d’un grand soin de la part du studio, autant sur l’intérieur que sur l’extérieur des engins. Il sera possible d’ajouter toutes sortes d’accessoires tels que des entrées d’air en cas de traversées profondes dans les rivières, notamment pour éviter que votre moteur ne se noie, ou encore des chaînes pour pouvoir rouler avec plus d’aisance sur la neige. Les véhicules seront également largement personnalisables. Il sera par exemple possible de modifier la couleur de la carrosserie, de leur mettre des stickers, de changer les enjoliveurs ou les lumières.

Le multijoueur et contenu post-lancement

En plus des missions solo, le jeu sera bien entendu jouable en coop dans des parties jusqu’à quatre joueurs.

Du contenu post-lancement est également prévu avec l’ajout de nouveaux véhicules, cartes, régions et activités et les versions consoles supporteront même les mods créés par la communauté, comme sur PC.

Pour rappel, SnowRunner est attendu pour le 28 avril 2020 sur Xbox One, PS4 et PC

Les dernières actus sur SnowRunner

2

  1. La boue était déjà galère mais alors la neige … les forçats de la route.

  2. Plutôt sympa et original le coup des contrats. Le jeu ne se limite pas à te faire rouler bêtement pour rien.

Vos réactions

Mot de passe oublié