JukeXbox : Piste 41 | Control

Control

Enhanced Xbox One X Optimisé Xbox Series X Xbox Game Pass Console Xbox Game Pass PC Xbox One Xbox Series X|S
Voir sur le Microsoft Store

JukeXbox : Piste 41 | Control

control-jaquetteDans JukeXbox, vous retrouvez les bandes originales de jeux Xbox qui ont marqué l’équipe XboxSquad. Cette semaine, JiTeuBey termine son tour d’horizon des musiques des jeux Remedy, en consacrant la chronique au dernier-né du studio : Control.

Je ne sais pas si c’est parce que le titre est plus récent, mais, cette fois, je me souviens parfaitement de son ambiance musicale et visuelle. Comme pour les précédentes productions du développeur finlandais, c’est à nouveau Petri Alanko qui a composé la bande-originale du jeu, mais accompagné de Martin Stig Andersen.

Le générique de Control est à la fois un bel hommage à de fantastiques séries comme Twin Peaks et The X-Files, mais c’est aussi une mise en bouche parfaite pour l’aventure qui va suivre. Ce court intermède joue avec des visuels intrigants et des bruitages à la limite du dérangeant, plutôt que de proposer un thème musical reconnaissable. Tel un reflet du jeu, on ne comprends pas tout ce qu’il s’y passe, mais on s’y laisse porter, comme hypnotisé.

Une piste un peu plus musicale maintenant, intitulée Et Ratio Principalis. Les mots que j’utiliserais pour la décrire seraient électronique et organique. J’y entends même une petite touche de film de western, mais c’est peut-être une illusion provoquée par mon cerveau, qui sait ? Au final, la bande-son illustre parfaitement la tonne de mystères que l’on peut trouver dans ce jeu.

Si vous avez déjà joué à Control, vous savez que je suis dans l’obligation de parler d’une scène en particulier. Cette dernière a forcément marqué toutes les personnes qui se sont aventurés dans l’Ancienne Maison. Il s’agit du Labyrinthe du Cendrier (Ashtray Maze en VO), dont voici le gameplay :

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir parcourir un terrain de jeu complètement délirant qui se transforme au fur et à mesure de votre avancée, avec de nombreux combats jouissifs ? Le tout, accompagné de riffs endiablés qui me rappellent la scène du « concert » dans Alan Wake. Et bien c’est tout à fait normal puisqu’on a là le retour des Old Gods of Asgard, avec le titre Take Control. On sort de ce passage avec les étoiles dans les yeux et la musique dans la tête. C’était l’un des seuls passages du jeu où je n’étais pas mécontent de mourir, pour pouvoir le recommencer, c’est dire ! Bref, comme le dit Jesse Faden, l’héroïne du jeu, à la fin du passage : « C’était génial ! »

Pour terminer cette chronique, un dernier extrait de la musique du jeu, avec un morceau du groupe Poets of the Fall (qui est à l’origine des Old Gods of Asgard, si vous avez bien suivi). My Dark Disquiet est l’un des éléments à collecter dans Control. Et inutile de préciser qu’en le ramassant, je l’ai écouté en intégralité avant de poursuivre mon aventure. On notera que pour leur clip, les finlandais se sont fortement inspiré du jeu, et le résultat est du plus bel effet. Ce titre m’a fait fortement penser au groupe HIM (pour les connaisseurs), et m’a donné envie d’écouter le reste de leur discographie.

Enfin bref, comme d’habitude, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ou de replonger dans ce superbe titre, et si vous voulez prolonger l’écoute, vous avez la bande-originale disponible juste ici :

N’hésitez pas à partager avec nous, en commentaire, vos morceaux de Control préférés. Et quant à nous, on se retrouve la semaine prochaine pour un JukeXbox consacré à Sayonara Wild Hearts !

Épisodes précédents :

Amateur de jeux musicaux et vouant un culte aux titres indés, je suis également un goinfre de succès. J'essaie régulièrement de vider mon backlog mais il se remplit mystérieusement à chaque salve de promos et d'arrivées dans le Game Pass...

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription