halo-infinite-gameplay-trailer

Halo Infinite

4K Ultra HD Enhanced Xbox One X Exclusivité Xbox HDR Optimisé Xbox Series X|S PC Xbox One Xbox Series X|S Xbox Smart Delivery

Edito – Y’a t-il un problème 343 Industries ?

En juillet 2020, Halo Infinite devait être l’incarnation de la nouvelle génération de Microsoft. Le porte-étendard de la puissance de la Xbox Series X et des standards visuels que nous étions en droit d’espérer à l’avenir. Un an plus tard, avec un report de douze mois et des fonctionnalités repoussées, le titre se fait discret. Et même si la bêta était enthousiasmante, une question se pose immanquablement : y’a-t-il un problème 343 Industries ?

Un multi jouable, un solo introuvable

Nous ne referons pas l’histoire. 343i a hérité de Halo et s’est depuis évertué à moderniser la licence. Halo 4 était prometteur et une sacrée baffe technique, Halo 5: Guardians nous a laissé sur notre fin, la faute à un scénario anecdotique. Mais là où le studio a mis tout le monde d’accord, c’est sur son multi.

Avec la Halo Master Chief Collection, 343 Industries nous a régalés. Le contenu est régulier et, des années après sa sortie, le suivi est admirable. Une expérience qui donne du poids au discours tenu par les développeurs : le prochain Halo est fait pour durer dix ans. Cependant, si le multi sera au centre de l’expérience Infinite pour les années à venir, c’est bien sa campagne solo qui sera au cœur des échanges en décembre prochain.

HaloMCCSaison7

Présentée comme un soft reboot, un retour aux sources renforcé par l’expérience acquise ses dernières années, la campagne de Halo Infinite est aujourd’hui pleine d’inconnues. Car au-delà des promesses faites par 343 Industries et de quelques trailers clinquants, nous ne savons rien de ce qui nous attend en jeu. Et son absence à la Gamescom n’arrange rien.

Dans l’absolu, cela ne me dérange guère. Voir peu de contenu permettra de se préserver de toute lassitude. Mieux, le plaisir de la découverte pourrait bien s’en trouver démultiplier au moment de s’installer dans nos canapés. Ne pas voir davantage la campagne de Halo Infinite n’est donc pas un problème pour moi, bien au contraire. Mais la justification apportée par Joseph Staten a par contre le mérite de me faire grincer des dents.

Des résultats qui se font attendre

Selon Joseph Staten, Head of Creation sur Halo Infinite, la diffusion d’un trailer ou d’une demo de gameplay engage trop de ressources si proche de la date de sortie. Alors que les équipes traquent le moindre bug et s’attèlent à peaufiner autant que possible ce Halo, 343 Industries n’auraient donc ni le temps ni les moyens de préparer une nouvelle démo de gameplay.

Pardon ?

Non seulement nous parlons du projet le plus ambitieux de Xbox depuis sa création, mais également de sa franchise phare. Mais plus que tout, d’un jeu qui était censé sortir en novembre 2020. Comment un jeu planifié pour la sortie des Xbox Series, propulsé au rang de démonstration technique, devient un titre retardé d’une année, amputé de quelques modes et dont la fin de développement semble si complexe et incertaine que 343 Industries ne puisse même pas proposer un nouvel extrait de gameplay ?

HaloInfiniteCitationJosephStaten

Encore une fois, l’absence d’image n’est pas un problème pour moi. Mais comment justifier, avec une année supplémentaire de développement, que le studio soit aujourd’hui dans le rush au point de ne pouvoir livrer une vidéo de gameplay ? Cela n’interroge finalement pas tant sur la qualité de Halo Infinite que sur la gestion de projet, l’organisation et les méthodes de travail de 343 Industries.

Un chantier pharaonique

Studio le plus massif au sein des Xbox Game Studios, 343 Industries fait face à une pression monstre. Les équipes de Bonnie Ross gèrent en effet le développement de Halo, des comics aux adaptations télé, en passant par les romans et, évidemment, les jeux. Ils sont sur tous les fronts et accueillent plus de 500 salariés. Les partenariats avec des studios externes sont nombreux et Halo Infinite est un véritable chantier pharaonique.

D’autant qu’un nouveau moteur, le SlipSpace Engine, a été créé spécifiquement pour ce titre. Un développement qui a couté des millions de dollars et nécessité des années de travail en interne. Et qui, pour l’instant, a bien du mal à briller.

Halo-Infinite-trailer-master-chier

On se rappelle d’ailleurs qu’un ancien développeur de 343 Industries avait pu partager quelques problèmes dans le processus de création. Le moteur aurait ainsi vu le jour avant même d’avoir défini ce qu’offrirait Halo Infinite, générant des allers-retours nombreux et des développements entiers jetés à la poubelle. Pire, il évoquait une absence de cap, de perspectives claires et donc de vision pour les équipes.

343 Industries a t-il la carrure du spartan ?

Aujourd’hui, c’est ce qui transpire de la communication autour de Halo Infinite. Ce sentiment que rien n’était prêt et que beaucoup reste à faire. Ce sentiment que l’on découvre au fur et à mesure ce que l’on veut faire de Master Chief.

Si en août 2021 343 Industries n’est pas capable, car c’est bien de capacité qu’il s’agit, de livrer une démonstration de gameplay, je n’ose imaginer l’état du jeu en juillet 2020. Et de me rappeler qu’alors, le discours se voulait rassurant, que Halo ne raterait pas la sortie des Series et que nous allions voir ce que nous allions voir.

halo-infinite-campagne

Une catastrophe a sans doute été évitée pour la licence en reportant d’une année sa sortie. Reste désormais à savoir si 343 Industries a véritablement les épaules pour cultiver et faire grandir la légende. Car si je ne doute pas que le multi sera ô combien plaisant et qu’il nous tiendra en haleine des années durant, je suis aujourd’hui bien plus prudent sur la capacité du studio à nous offrir de grands récits et à gérer comme il se doit un AAA de l’envergure de Halo.

D’ailleurs, qui le pourrait ?

Le point de vue partagé ici n’est pas représentatif de celui de la rédaction. Il concerne son auteur et seulement ce dernier. Vous pouvez le partager ou non, le tout est d’en échanger de manière constructive. Nos commentaires vous sont ouverts en ce sens, de même que notre compte Twitter : @XboxSquadFr

Nos précédents éditos : 

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

8

  1. J’ai pensé la même chose.en voyant la qualité du gameplay qui était sortie à l’E3 je me suis dit que le studio n’avait su évoluer en particuliers prendre le train de la next gen.
    Il est claire qu’il n’ont pas su s’adapter à la machine next gen.
    Ils ont été obligé de faire une refonte totale du jeux depuis mais je pense que cela va être juste.
    Attendons Je pense qu’il faudra compter sur un autre studio pour le future jeux halo

  2. Il y a clairement eu de gros soucis de gestion du projet et ce dès le départ, avec le moteur du jeu. J’ai l’impression que malheureusement, c’est plutôt courant chez Microsoft, certains de leurs studios ont parfois l’air d’avancer sans cap. Je repense notamment à tous les projets reportés ou annulés de l’E3 2014 (Scalebound, Crackdown 3, Phantom Dust), ou plus récemment à Everwild, qui semble t-il a été rebooté et pour lequel les dév. n’avaient pas de vision très claire. Il y a des jeux aussi qui sont annoncés et dont on entend plus parler pendant plusieurs années, à l’image de Hellblade 2… Maintenant c’est au tour de Halo d’en faire les frais, faudrait qu’ils fassent gaffe quand même, ça fait beaucoup de petites coquilles éparpillées un peu partout.

    • C’est un problème de management et d’organisation.

  3. Microsoft a tendance à laisser ses studios faire ce qu’ils veulent. Sa n’a pas l’air de réussir à 343i faut peut-être pensé à le mettre sous tutelle d’un studio vétéran comme ID softwares voir même fermé 343i et confier Halo à ID softwares.

    • Je pense la même chose. Si d’un côté le fait de laisser les studios sans filets est un bon point pour les nouvelles IP ou petits jeux, pour certains il faudrait mettre un peu plus plus de limites quand on touche une série phare. Je n’ai jamais était fan de Halo, mais on est très loin de ceux de Bungie quand même…

  4. Covid qui a freiné pas mal d’ambitions,nouveau moteur a apprivoiser et plusieurs supports de développements a gérer.
    Est ce qu’ils ont les épaules,oui je le pense, un nom de studio ne veut “rien” dire,on compare souvent 343i a Bungie alors que justement il y énormément d’anciens de Bungie au sein de ce studio.
    Le fait de ne pas voir de solo est il inquiétant ? non si on se remémore la présentation des anciens.
    Le premier halo ne ressemblait en rien a la version finale,halo 2 montrait une séquence de gameplay non présente dans le jeu final,halo reach a été présenté via un trailer,halo 5 guardian aussi ou d ‘ailleurs le multi a été mis en avant aussi.
    La masterchief est aussi sortie en “kit” sur pc,personne n’a crié au scandale pourtant.

  5. Il y a définitivement 1 problème avec 343i. Mais ce n’est pas le solo, du moins pour l’instant comme le souligne l’auteur. Le problème est avec son multijoueur justement, et là j’irai à l’encontre de l’avis de l’auteur.
    Je ne reviendrai pas sur Halo même si certains le considèrent comme le jeu qui a lancé les FPS consoles dans les années 2000. Halo 2 a clairement façonné le Xbox live 1ere génération et même le Xbox live sur 360. Halo 2 et Halo 3 ont été les jeux les plus joués respectivement sur leur console durant plusieurs années et ce malgré l’arrivée de Call of… Même Halo Reach à été joué durant de longs mois malgré ses quelques changements de gameplay (“classes”, recul surtout). Halo Reach rassemblait régulièrement entre 200 000 et 500 000 joueurs les vendredi et samedi soirs alors qu’on avait pas tous accès au xbox live à cette époque.
    Et ensuite est venu 343i et Halo 4 qui a connu sa baisse du nombre de joueurs en multi la plus drastique jamais connue pour un Halo avec en prime un système multijoueur copiant Call of avec pauvreté.
    Puis est venue la MCC, super idée sur la papier mais dont le lancement a été tellement raté que même les fans n’y ont pas joué pendant 6 mois. Je jeu était mort né. Par ailleurs, il faut savoir que sur la MCC, la très grande majorité des parties sont hostées aux USA, par manque de joueurs européens. Il est tellement amusant de jouer avec 1 seconde de retard, même 1/2s de retard… À ce niveau, le jeu s’est amélioré avec la sortie PC qui a ramené des joueurs européens et donc des parties hostées en Europe mais bon.. Réparer 1 jeu au bout de 5 ans… La blague !
    Halo 5 connaît exactement le même soucis, sûrement depuis 3 ou 4 mois après sa sortie, car le nombre de joueurs européennes n’est pas assez important pour que des parties européennes soient hostées. Comme Halo 4, Halo 5 a connu une chute de nombre de joueurs démentielle. D’ailleurs Xbox a même organisé les championnats du monde de Halo sur Halo 3 sur MCC. Pour dire à quel point Halo 5 a marqué les esprits…
    Alors entendre que 343i a réussi son multijoueur est tout de même assez hilarant. Si le multi a été réussi, c’est en local ? Alors que Halo 5 ne présentait même pas de mode multi écran splittés ?
    Franchement si 343i réussit à faire un multi de qualité avec Halo Infinite, j’en serai le 1er heureux ! Mais je n’y crois pas. Wait and see!

    D’ailleurs si quelqu’un connaît aujourd’hui le nombre de joueurs sur Halo MCC ou Halo 5, je suis preneur, ne les trouvant jamais (au mieux j’ai réussi à faire des fourchettes en regardant les classement des jeux avant et après les Halo dans le classement des jeux les plus joués sur Xbox…).

  6. En fait du solo on en a vu lors de la première présentation même s’il n’était pas au niveau

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription