Brütal-Legend-Cover-MS

Brütal Legend

Xbox 360 Xbox Game Pass Console
Voir sur le Microsoft Store

JukeXbox – Piste 29 | Brütal Legend

Dans JukeXbox, vous retrouvez les bandes originales de jeux Xbox qui ont marqué l’équipe XboxSquad. Cette semaine, c’est Jess Bond qui nous plonge dans les enfers de Brütal Legend.

À force d’écrire des JukeXbox, je commence à me dire que je passe mon temps à me spécialiser dans le rock et le metal. Et ce n’est pas cette chronique qui va me faire dire le contraire. Mais il faut dire que ces mondes musicaux sont riches en tout point de vue. Brütal Legend, c’est le jeu qui puise sa force dans son OST et qui construit également son monde grâce à celle-ci. Alors laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Brütal Legend, c’est un titre sorti en 2009 qui raconte l’histoire d’Eddie Riggs, un roadie incarné par Jack Black. Les roadies, ce sont ces personnes qui accompagnent les artistes en tournée et qui s’occupent, entre autre, de faire en sorte que les concerts se déroulent de la meilleure des manières. Malheureusement, la vie d’Eddie s’arrête brutalement puisqu’il sauve la vie d’un des musiciens de la tournée en sacrifiant la sienne. Et c’est là que la descente aux enfers commence, mais dans le bon sens du terme.

Quand je vous disais que l’univers de Brütal Legend est très fortement inspiré du metal, ça va de son OST mais aussi de son lore. En effet, lors de ses aventures, Eddie croisera la route de Ozzy Osbourne, auparavant chanteur de Black Sabbath (groupe précurseur dans le metal) ou bien encore du regretté Lemmy Kilmister leader du groupe Motörhead. Evidemment si on retrouve ces artistes, on pourra profiter de quelques uns de leurs titres avec par exemple Children of the Grave de Black Sabbath, Diary of a Mad Man d’Ozzy Osbourne ou We Are the Road Crew de Motörhead.

Si on met de côté la présence d’artistes majeurs du monde du metal, il est évident que Brütal Legend est un très bel hommage à cet univers musical. Les références sont légion : dans les décors jusqu’au nom du héros, puisque Eddie est la mascotte du groupe Iron Maiden. Mais, pour les metalleux qui liront ces lignes : je ne vous apprends rien.

Brütal Legend est pourtant un excellent point d’entrée pour s’intéresser à la culture du metal. L’OST est riche en ce qui concerne les différents genres, puisque l’on pourra y retrouver du hard rock, du glam, du power ou encore du metal progressif. Tout ceci en traversant les époques, en allant des années 1980 jusqu’aux titres sortis la même année que le soft. Et l’OST sert de manière sublime le propos du jeu et rend certains moments particulièrement épiques.

Comment ne pas déchainer toute sa puissance lorsque l’on est accompagné de Superbeast de Rob Zombie ou encore, puisqu’on parlait de power metal, de Through the Fire and Flames de Dragon Force, piste si chère aux amateurs de Guitar Hero III.

De mon point de vue, Brütal Legend, c’est un peu le jeu qui n’a pas eu le succès qu’il méritait. Et pourtant, il est original dans son approche et dans son gameplay, avec un univers très solide rendant un excellent hommage au metal. Certes, il ne plaira pas à tout le monde, mais il m’a particulièrement marquée à une époque où j’étais une sacrée mordue de Guitar Hero. Sur ce, je retourne avec mes roadies, j’ai encore de la culture metal à diffuser !

On se retrouve la semaine prochaine pour un épisode consacré à Sayonara Wild Hearts.

Traquant ardemment le succès, je n'hésite pas une seule seconde à ajouter un jeu à 100% à mon tableau de chasse. Sinon je ne vis que pour le jeu musical, les shooters et autres jeux de gestion.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR