Lawn-Mowing-Simulator-Cover

Lawn Mowing Simulator

Xbox Series X|S

Avis – Lawn Mowing Simulator, on se fait une petite coupe ?

De manière générale, soyons honnêtes, les jeux de type « simulators » sont loin d’être les plus divertissants et les plus réussis techniquement. Somme toute parlent-ils surtout aux passionnés de la thématique abordée, mais sortis de là, difficile d’être happé par ce genre d’expériences vidéoludiques. Présenté lors du show ID@Xbox du 26 mars dernier, Lawn Mowing Simulator a tout de suite piqué ma curiosité. Je vous le dis tout de suite, je ne suis pas un expert ou un passionné des tondeuses à gazon. Pourtant, l’aspect visuel du jeu m’a surpris. En effet, j’ai trouvé celui-ci vraiment très propre graphiquement et bien réalisé. A l’occasion du Summer Game Fest, une démo était disponible. Une bonne opportunité de confirmer ou non les bonnes impressions laissées par le titre de Skyhook Games.Lawn-Mowing-Simulator-Carrière-Carte-Contrats

Le début d’une carrière florissante ?

Le pitch de base de Lawn Mowing Simulator est on ne peut plus simple : vous créez votre entreprise d’espaces verts et relevez divers contrats. Chacun d’entre eux vous rapportera de précieux deniers que vous pourrez réemployer pour entretenir votre matériel ou en acheter du plus performant. Par la suite, il vous servira également à payer vos employés lorsque vous serez en mesure d’en engager pour exécuter certains contrats. Attention donc à la gestion budgétaire de votre entreprise. Evidemment, plus vous progresserez, plus les défis que vous rencontrerez seront ardus. Toutefois, face à cette difficulté ascendante, vous pourrez compter sur un large éventail de machines de différents types. Sans être expert du domaine, le nombre présent est conséquent et plutôt complet. Bien entendu, elles n’ont certainement pas grand-chose à voir avec celle que vous utilisez pour tondre votre pelouse le dimanche après-midi.Lawn-Mowing-Simulator-Carrière-Gameplay-4

Comme à la maison

Dans Lawn Mowing Simulator, le but de chaque mission est de tondre un pourcentage déterminé de la zone avec une hauteur de coupe bien précise. La première mission sert de tutoriel et explique vraiment bien les différentes composantes du jeu et commandes de votre engin. Par exemple, il vous est expliqué que parfois, des objets pouvant endommager votre tondeuse tels que des cailloux peuvent se trouver au milieu de l’herbe. Il vous est donc vivement conseillé d’inspecter le secteur avant de vous y lancer avec votre véhicule. Néanmoins, ne trainez pas trop car vous disposez d’un temps limité pour effectuer votre mission. Attention à votre stratégie de tonte car certains secteurs peuvent être assez complexes. On aura par exemple des arbres en plein milieu de la zone ou des parterres de fleurs qu’il ne faut surtout pas dégrader. De manière générale, les contrôles de la tondeuse sont vraiment précis. Celle-ci réagit de manière toujours logique et il est très aisé de la manœuvrer. Par la suite, il y a tout un ensemble de paramètres qu’il faudra surveiller : niveau d’essence, taux de remplissage du bac ou encore l’état des différentes parties de la machine. Mais au sein de mes premières heures de jeu, je n’ai pas été assez loin pour que ces paramètres soient vraiment impactants. A vérifier par la suite.Lawn-Mowing-Simulator-Carrière-Premier-Contrat

Conclusion

Aux sorties de cette première approche de Lawn Mowing Simulator, je sors satisfait de ce que j’ai pu voir. De manière globale, le titre de Skyhook Games a confirmé les impressions qu’il m’avait laissé lors de son annonce. Même s’il ne s’agit que d’une démo, les graphismes sont de bonne facture. Après, on est encore loin des visuels optimisés pour Xbox Series X|S qu’il devrait arborer à terme. Toutefois, il n’est pas exempt de défauts. On peut observer notamment un popping important d’éléments de décor et une caméra parfois obstruée par le feuillage des arbres lorsqu’on joue en vue du dessus. A part ça, Lawn Mowing Simulator est une bonne surprise que j’ai même trouvé relaxant pour ma part. J’attends donc la version finale du jeu pour enfin pouvoir donner mon avis définitif !

Ayant passé toute mon enfance dans l'univers de Nintendo, je suis entré dans l'écosystème Xbox avec la 360 pour ne plus jamais le quitter. Fan de jeux de course, je ne jure également que par les sagas Assassin's Creed et The Legend of Zelda. Ma devise : kiffez jouer, peu importe sur quel support !

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription