Sur fond d’agressions sexuelles et de pédophilie, l’EVO 2020 est annulé, son PDG renvoyé

L’EVO 2020, le championnat de jeux de combat, avait annulé son édition physique au profit d’une version en ligne. Suite à la pandémie de COVID-19, les organisateurs avait en effet prévu une nouvelle organisation afin de permettre la tenue de l’événement. Cependant, cette édition 2020 sera finalement complètement annulée après de graves accusations portées contre les organisateurs et joueurs du tournoi. Sur fond d’agressions sexuelles, de viols et de pédophilie, l’EVO se sépare au passage de Joey Cuellar, PDG du tournoi.

L’annulation de l’EVO 2020

C’est dans un communiqué partagé sur Twitter que le championnat annonce son annulation. Ce dernier fait suite à des allégations récentes sur l’organisation des événements de l’EVO et notamment les soirées qui suivent le tournoi. Différents témoignages relatent en effet des affaires d’agressions sexuelles, de viols ou encore de drogue. Mais la plus accablante est sans doute celle de Pyronlkari, un utilisateur de Twitter, qui relate des pratiques de pédophilie attribuées à Joey Cuellar. Selon lui, le PDG du tournoi avait pour habitude d’observer des garçons mineurs se déshabiller et exhiber leurs parties génitales contre rémunération.

 

Au cours des dernières 24 heures, en réponse à de graves allégations récemment rendues publiques sur Twitter, nous avons pris la première d’une série de décisions importantes concernant l’avenir de notre entreprise. A partir de maintenant, Joey Cuellar ne sera plus impliqué dans l’Evo à quelque titre que ce soit. Nous travaillons actuellement à son départ complet de l’entreprise et l’avons relevé de toutes ses responsabilités

À l’avenir, Tony Cannon agira en tant que PDG ; à ce poste, il jouera un rôle de premier plan en donnant la priorité à une plus grande responsabilité au sein d’Evo, tant en interne que lors de nos événements

Le progrès ne se fait pas du jour au lendemain, ni sans le courage de ceux qui dénoncent les fautes et l’injustice. Nous sommes choqués et attristés par ces événements, mais nous sommes à l’écoute et nous nous engageons à apporter tous les changements qui seront nécessaires pour faire d’Evo un meilleur modèle pour la culture plus forte et plus sûre que nous recherchons tous.

Lâché par plusieurs éditeurs, l’EVO prend également ses responsabilités et annule donc l’édition 2020. S’il pointe directement le comportement de Joey Cuellar, le tournoi n’oublie pas qu’il reste encore du travail à accomplir en interne. Tony Cannon, nouveau PDG de l’organisation, aura justement à charge de s’assurer que des événements similaires ne puissent plus se reproduire.

Accusation et retraits des éditeurs

De son côté, Joey Cuellar a également répondu à ces allégations. Sur son compte Twitter, l’homme exprime ses regrets et assure avoir fait tout ce qu’il pouvait pour changer depuis plusieurs années. Sans excuser pour autant ses actes, il assure en effet être devenu “une meilleure personne” avec le temps.

Je suis désolé. Je n’ai jamais voulu faire de mal à personne. J’étais jeune et insouciant et j’ai fait des choses dont je ne suis pas fier. J’ai grandi et mûri au cours des 20 dernières années, mais cela n’excuse rien. Tout ce que j’ai essayé de faire, c’est de devenir une meilleure personne. Encore une fois, je suis vraiment désolé.

Capcom et NetherRealm, respectivement développeur de Street Fighter et Mortal Kombat, ont de leur côté retiré leur soutien à l’Evo en cours de scandale. Ils ont ainsi publié des déclaration en ce sens, faisant écho ainsi à une vague de soutien aux victimes lancées par les commentateurs et joueurs du tournoi.

L’avenir de l’EVO est pour l’heure incertain et il sera l’heure, plus tard, de connaître les décisions prises en interne. Pour le moment, il est indispensable de laisser la place aux témoignages de victimes.

Par ailleurs, de nombreuses voix se sont actuellement entendre sur des affaires d’agressions et de harcèlement. Entre Ubisoft et le reste de l’industrie, plusieurs centaines de témoignages se font actuellement entendre. Et il serait de bon ton que l’industrie et les joueurs les écoutent attentivement.

Au sujet du harcèlement dans l’industrie du JV

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

Vos réactions

Mot de passe oublié