Xbox Series X|S Preview : Jason Ronald répond aux questions

La période de preview des nouvelles Xbox Series X|S bat son plein et il ne se passe pas un jour sans que l’on apprenne de nouvelles infos concernant nos nouvelles consoles tant attendues. Avec cette première vague de tests, vient également son lot de questions et de rumeurs. Afin de répondre aux questions des testeurs et du grand public, Jason Ronald, directeur de programme pour Xbox s’est entretenu avec Parris Lilly, un des animateurs du podcast Gamertag Radio. Pendant les 30 minutes de cette interview, il est revenu entre autre sur les rumeurs de surchauffe, la rétrocompatibilté, les capacités de la Xbox Series S et l’utilisation du stockage.

Le Quick Resume pour les nuls

Le Quick Resume est une des fonctionnalités phares des futures Xbox. Les questions qui reviennent souvent concernent son utilisation avec les nouveaux titres mais aussi avec les titres rétrocompatibles.  Beaucoup de joueurs se demandent également si cette fonctionnalité sera exploitable avec des jeux installés sur des disques durs externes ou encore si les données de Quick Resume seront préservées lorsque la console sera physiquement débranchée. Jason Ronald nous explique tout :

Le Quick Resume est en fait une combinaison au niveau hardware qui utilise la Xbox Velocity Architecture et software de par le design unique  du système d’exploitation. La console fera techniquement tourner 3 systèmes d’exploitation en parallèle. Lorsque l’on quitte un jeu, l’état de la machine virtuelle utilisée pour faire tourner le jeu sera sauvé sur le SSD. C’est pour cette raison que les données de Quick Resume seront conservées pendant une longue période. La console pourra donc être complètement déconnectée sans que les données de Quick Resume ne soient perdues. Certaines personnes ont laissé la console débranchée pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines et en la rallumant, ils ont pu reprendre leur partie là où ils l’avaient laissée. Les données seront également préservées en cas de mise à jour du système. Une de nos priorité avec le nouveau CPU, les temps de chargements améliorés et le Quick Resume, c’est que les joueurs puissent apprécier leurs jeux le plus rapidement possible.

Les rumeurs de surchauffe

Ces dernières semaines, certaines rumeurs de surchauffe ou de chaleur anormale dégagée par la console sont apparues sur les réseaux sociaux. Qu’en est-il vraiment ? Est-on en droit de s’inquiéter ? Jason Ronald est catégorique sur ce point : tout est normal. Mais en plus de rassurer, il explique :

Quand nous avons conçu le design des Xbox Series X|S, nous avons évidemment pris en compte les environnements et la manière dont ces consoles allaient être utilisées. Personnellement, j’ai eu ces consoles chez moi depuis presqu’un an et je n’ai jamais remarqué de problème de surchauffe. En plus de cela, la console continue d’être silencieuse. Les consoles fonctionnent exactement comme elles ont été conçues. Nous proposons de nouveaux niveaux de performance et de puissance que nous n’avons pas encore vu dans les consoles de générations précédentes. Bien entendu, et comme pour tous les appareils électroniques, elles vont émettre de la chaleur mais c’est exactement comme cela qu’elles ont été conçues. Sur les centaines de consoles distribuées pour le programme de preview, nous n’avons reçu aucun retour concernant des problèmes de chaleur. Nous sommes très contents des performances et du résultat à ce niveau.

Si nous connaissons déjà beaucoup de détails concernant la Xbox Series X, la Xbox Series S s’est fait un peu plus discrète pendant ces premiers tests. Pourtant, au niveau de la chaleur, de l’intensité sonore et des performances, les deux consoles ont longuement été testées et les résultats sont plus que concluants :

Une chose à savoir est que lorsque nous avons conçu ces consoles, nous les avons testé sur beaucoup de modèles de meubles. Nous nous sommes renseignés sur les combinaisons les plus populaires de mobilier de salon et nous les avons essayé à différents endroits et dans différentes configurations. Dans tous les cas, ces deux consoles développent un très haut niveau de performance mais restent également extrêmement silencieuses. Notre but premier est que ces consoles se fondent dans votre environnement.

Xbox Series X et Xbox Series S : deux cibles différentes

La Series S a également fait beaucoup de bruit par rapport à ses capacités et au fait qu’elle pourrait avoir un impact négatif sur les jeux tournant sur Series X en “tirant leurs performances vers le bas”. Ici encore, Jason Ronald explique les motivations derrière la conception des deux consoles et comment les composants essentiels pour les développeurs sont identiques dans les deux machines.

Notre objectif de performance pour la Xbox Series X est le 4K 60 FPS avec le support du 120 FPS tandis que celui de la Xbox Series S est le 1440p 60 FPS avec le support du 120 FPS. Mais en réalité, les composant internes qui sont capitaux pour les développeurs sont identiques entre les deux consoles. Les performances des CPU sont quasi identiques, la Xbox Velocity Architecture est exactement la même, même les composants matériels gérant l’audio sont identiques. Les nouvelles fonctionnalités telles que le Direct X RayTracing, les mesh shaders, le Variable Rate Shading ou le HDMI 2.1 proposeront exactement la même expérience sur les deux consoles. Du point de vue des développeurs, c’est très important de savoir que les capacités des deux consoles seront identiques. Nous avons également mis à disposition des studios des outils leur permettant de travailler facilement la résolution ou pour activer ou désactiver certains effets graphiques. Par contre, c’est plus difficile pour eux de travailler en prenant en compte des CPU différents ou des différences au niveau de l’I/O. C’est pour cela que nous avons opté pour des composants semblables entre les deux consoles. Pour prendre un exemple, Gears 5 proposera du 120 FPS en multijoueur sur les deux consoles, de manière identique. De plus, pour ce titre spécifique, The Coalition a déclaré récemment que le jeu sera encore plus beau sur Xbox Series S que sur Xbox One X malgré une résolution moindre. La Series S est donc réellement une console next gen mais qui cible une résolution moindre et à un prix bien plus abordable.

Les options de stockage

Avec les différentes options proposées concernant le stockage, on est en droit de se poser quelques questions. En effet, nous aurons accès au SSD interne mais également à la carte d’extension de stockage en plus de pouvoir utiliser des disque durs ou SSD traditionnels reliés en USB. Quelles sont les performance attendues de chacun des ces éléments et comment les utiliser au mieux ?

Un des grands paris que nous avons fait pour cette nouvelle génération concerne essentiellement le stockage et l’ infrastructure I/O. Nous voulions proposer un moyen simple d’augmenter la capacité de stockage et ce, dès le premier jour. C’est pour cela que nous avons fait un partenariat avec Seagate pour la carte d’extension de stockage. Cela nous a permis de nous assurer qu’elle possède exactement les mêmes capacités que le SSD interne. Ce qui est le plus important pour les développeurs, c’est d’avoir des performances constantes. C’est pour cela que nous l’avons conçu pour qu’elle fournisse une efficacité tout à fait équivalente au SSD interne. Dans le même temps, nous comprenons que beaucoup de joueurs possèdent toujours un large catalogue de titres de la première Xbox, de la 360 et de la Xbox One sur des disque durs externes. Vous pourrez donc prendre ces disques durs, les brancher sur Xbox Series X ou Xbox Series S et jouer directement aux jeux qui y sont stockés. Ces jeux tourneront au maximum des performances des disque durs sur lesquels ils sont stockés. Par contre, pour les nouveaux jeux qui ont été conçus pour prendre parti de toutes les améliorations apportées par la Xbox Velocity Architecture, ils devront tourner à partir du SSD ou de l’extension de stockage.

XboxSeriesX-carte-memoire-ssd

Un autre point qui a été soulevé concerne spécifiquement la Xbox Series S et son petit espace stockage de 512 Go. Est-ce que ce n’est pas un peu juste pour stocker les jeux et ne va-t-on pas être très vite limité par cette faible capacité ? Jason Ronald explique que les jeux prendront moins de place sur Xbox Series S mais que d’autres des solutions ont également été développées pour tirer le maximum de cet espace disponible.

Nous donnons aux développeurs la possibilité d’installer de manière sélective certains assets sur différentes consoles. Sur Xbox Series S, par exemple, ce n’est pas nécessaire d’installer les textures 4K. Nous donnons également la possibilité de n’installer que certains langages d’un jeu. De plus, nous avons aussi développé des outils permettant de désinstaller certaines parties d’un jeu. Pour prendre un exemple concret, après avoir fini la campagne solo d’un titre, les joueurs pourront choisir de désinstaller cette partie pour ne conserver que le jeu multijoueur. De cette manière, les joueurs pourront optimiser leur espace disque suivant ce à quoi ils jouent.

Les titres rétrocompatibles sublimés

La rétrocompatibilité a vraiment été au centre de la conception des nouvelles consoles. Il est maintenant acquis que tous les titres qui peuvent tourner sur Xbox One, hormis les jeux spécifiques au Kinect, pourrons être lancés sur Xbox Series X|S. En plus de cela, la puissance des nouvelles machines, ainsi que des innovations apportées telles que l’auto HDR vont permettre de réénergiser certains anciens titres.

Nous avons décidé dès le premier jour du programme que la compatibilité était un point critique à prendre en compte pour le développement des nouvelles consoles. Cela a d’ailleurs influencé les décisions que nous avons prises concernant le design de la puce en elle même. Nous avons passé des centaines de milliers d’heures à tester les jeux qui peuvent tourner sur Xbox One. Non seulement nous voulions qu’ils tournent sur Xbox Series X et Xbox Series S mais nous voulions également qu’ils tournent de la meilleure manière possible. Quand les titres rétrocompatibles tournent sur Xbox Series X ou S, ils utilisent tout le potentiel de ces nouvelles machines. Ces jeux utiliseront toute la puissance du CPU, du GPU, de la mémoire et de la bande passante. Une des conséquences directe sera l’amélioration drastique des temps de chargement. De plus ces jeux tourneront avec un framerate plus haut et également plus stable. Pour les jeux le permettant, ils tourneront dans la plus haute résolution possible et avec le meilleur framerate possible. Mais l’équipe travaillant sur la rétrocompatibilité a été encore plus loin. Grâce à des techniques développées dès la Xbox one X, certains titres qui tournaient en 720p voire en 480p peuvent maintenant tourner en 4K. Ces jeux tournent donc de manière plus belle et performante que jamais. L’auto HDR en est un autre exemple. Si on prend un titre comme Geometry Wars, c’est un exemple parfait qui gagnerait tellement à bénéficier du HDR. Et bien, nous pouvons à présent le faire au niveau de la plateforme. En plus, cette technique ne puise pas dans les ressources ni du CPU, ni du GPU ni de la mémoire. Au niveau du jeu, c’est donc une opération gratuite. Le même constat peut être fait avec des jeux tels que Lost Odyssey ou encore Ryse : Son of Rome. Ils seront plus beaux et plus fluides que jamais sur Xbox Series X|S.

XboxSeriesX-retrocompatible-Xbox-360

En conclusion

Plus que deux semaines nous séparent de l’arrivée de ces nouvelles consoles chez nous. Au plus les jours passent, au plus elles dévoilent leurs atouts et au plus nous sommes impatients. Non seulement, nous allons pouvoir apprécier nos jeux actuels de la meilleure manière qui soit, nous délecter des futures perles qui se profilent, mais imaginez un peu dans deux ou trois ans lorsque les développeurs auront appris comment utiliser au mieux toute cette puissance et apprivoisé ces innovations technologiques… La next gen, ça commence dans deux semaines mais les prochains mois et les prochaines années s’annoncent vraiment passionnants.

D’autres infos sur les Xbox Series X|S:

Tombé dans la marmite du jeu vidéo grâce à l'Atari 2600, j'ai ensuite navigué entre différentes consoles et PC pour finalement arriver dans la famille Xbox pour ne plus jamais la quitter. Aujourd'hui papa gameur, je me fais une joie de faire découvrir les grands titres à mes enfants, que ce soit sur SNES, PS1, GameCube mais aussi sur la génération actuelle. Je touche à tous les genre de jeux mais avec un préférence pour les RPG ainsi que pour les productions Remedy.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR