Activision Blizzard : les actionnaires réclament des rapports annuels sur les harcèlements

Activision Blizzard publiera t-il prochainement des rapports annuels sur le harcèlement et les discrimination au sein de sa société ? Si rien n’est acté, c’est en tout cas ce que désirent désormais les actionnaires du groupe. Ces derniers se sont prononcés récemment en faveur d’une telle transparence afin de mieux prévenir les abus. Et si le vote exprimé n’est pas contraignant pour la direction d’Activision, la pression est désormais sur ses épaules.

Des rapports annuels sur les efforts d’Activision Blizzard

C’est une proposition importante à laquelle ont répondu les actionnaires d’Activision Blizzard. En février dernier, l’Etat de New York, par la voix de Thomas DiNapoli, suggérait que l’éditeur américain puisse en effet se montrer plus transparent à l’avenir. Une suggestion qui prenait dans les faits la forme d’un rapport annuel permettant de mettre en évidence les efforts fourni par la société pour résoudre et prévenir les risques de harcèlement au travail. Et parmi les éléments clés, il était espéré qu’Activision puisse communiquer factuellement sur :

  • le nombre total de plaintes en instance pour abus sexuel, harcèlement ou discrimination que la société cherche à résoudre par des processus internes
  • le détail des progrès de la société pour réduire le temps moyen nécessaire pour résoudre les plaintes pour abus sexuel, harcèlement ou discrimination
  • les montants dépensés pour régler des litiges liés aux abus sexuel, au harcèlement ou à la discrimination
  • des données consolidées sur les salaires et les heures travaillées.

Au regard des nombreuses allégations de harcèlements et de discriminations dont fait l’objet Activition Blizzard, il peut paraître déraisonnable de s’opposer à la publication de tels rapports. Pourtant, Activision l’a fait. La direction de la société n’a pas hésité à appeler ses actionnaires à voter contre cette proposition. Arguant qu’il était plus utile de s’occuper directement des employés “plutôt que de consacrer de l’énergie et des ressources à la création d’un énième rapport”, les administrateurs d’Activision ont jugé qu’il n’était pas dans “l’intérêt de la société” de jouer le jeu de la transparence.

 

Kotick-out

Demandés aussi par les actionnaires

Ce 22 juin 2022, lors d’une réunion avec les actionnaires, ces derniers ont pu exprimer leur voix. La majorité des actionnaires ont exprimé leur accord avec cette proposition et approuvé la création de rapports permettant de faire la lumière sur les engagements et investissements réalisés par Activision Blizzard. Un résultat qui n’oblige cependant en rien l’éditeur, comme le précise la société à Kotaku.

Les actionnaires ont voté en faveur de la proposition non contraignante des actionnaires concernant la préparation d’un rapport sur les efforts de la Société sur le lieu de travail. Conformément à nos engagements continus, nous examinerons attentivement la proposition visant à améliorer nos divulgations futures. Activision Blizzard reste profondément attaché à un lieu de travail respectueux et accueillant pour tous ses collaborateurs.

La semaine dernière, Activision Blizzard s’était déjà fait remarqué suite à des résultats d’enquête interne. La firme avait en effet mené un audit sur ses propres pratiques et était parvenue à la conclusion qu’aucune de ses actions n’était condamnable. Activision Blizzard qui blanchit Activision Blizzard suite à une enquête d’Activision Blizzard … l’information n’était pas passée inaperçue.

En parallèle de ce vote, les actionnaires ont également reconduit la direction actuelle d’Activision Blizzard. Bobby Kotick reste ainsi à la tête de la société en attendant le rachat de l’éditeur par Microsoft. Cette opération devrait se dénouer d’ici juin 2023 et mettre fin au règne de l’homme. Plusieurs informations révèlent en effet que les plans concernant son départ seraient déjà actés, avec un sacré parachute en prime.

Bobby Kotick

Mot de passe oublié

Inscription