Previews

Avis – Back 4 Blood, un successeur crédible à la légende Left 4 Dead ?

0
Please log in or register to do it.

Turtle Rock Studios nous a gratifié d’un jeu culte il y a plus de dix ans. C’était en 2008 rendez-vous compte. Déjà. Un rêve de gosse biberonné aux œuvres du maitre Romero se matérialisait devant moi, un phantasme devenu jeu vidéo, Left 4 Dead. Quatre survivants, des cartes envahies de zombies, de l’action haletante… Un titre majeur des années 2000. En 2021, avec un joli jeu de mots dans le titre au passage, l’équipe de développement essaie de remettre les pendules à l’heure. Et avec un air de revanche, de (re)démontrer son savoir-faire, après le naufrage d’Evolve. Contrat rempli ? Premiers éléments de réponse dans cette preview de la bêta ouverte de Back 4 Blood. 

Left 4 Dead is Back… For Blood ! 

Comme son illustre ainé, Back 4 Blood est un FPS coopératif jouable jusqu’à quatre, dans des environnements contemporains en pleine apocalypse zombie. Cette bêta ouverte se montre généreuse et c’est tout un acte qui est jouable ! Composé de huit chapitres, il faut compter deux bonnes heures pour le compléter. Quand tout se passe bien. Car même en “recrue” certains passages se montrent pour le moins tendus. Le petit bout de campagne se déroule dans une petite ville américaine, avec ses pavillons, son cimetière embrumé, ses friches industrielles, son tunnel routier… Bref, tous les clichés sont là, avec des zones couloirs puis plus ouvertes. Ainsi, une impression de déjà-vu/déjà joué s’invite à première vue mais l’ensemble reste agréable à parcourir. Surtout que d’un run à l’autre, les ressources et salles à loot changent de localisation. À voir sur l’ensemble de l’aventure.

Le ressenti arme au poing est excellent. Chaque survivant peut porter une arme longue et une autre d’appoint. Cette dernière peut être un pistolet ou mieux : une batte ou hache… De quoi faire de gros trous dans les infectés rapides et des monstres élites très classiques. Dans une sorte de base servant de Hub, tout l’arsenal peut être essayé sur un champ de tir. L’occasion d’admirer avec quoi on va se battre pendant des heures… et de s’apercevoir qu’il y a un tétrachiée de mods !!! En cours de partie, on en trouve dans des loots et ils améliorent bien sûr grandement vos chances de survie. Par contre, gros bémol, quand on change d’armes à la volée, ils ne sont pas transférables. Rageant. Au passage, j’avais peur que comparer puis switcher d’un gun à l’autre soit galère mais je suis rassuré. C’est extrêmement facile et rapide de faire son choix. Une simple flèche verte ou rouge indique si l’arme en question fait plus ou moins de dégât. Simple. Instantané. Système parfait.  

Un simple copier/coller sauce 2021 ? NON 

Par bien des points, j’ai retrouvé les sensations de 2008. Et c’est un compliment. Mais le temps a passé et heureusement, Turtle Rock Studios va plus loin. Premièrement, ce sont huit personnages dont cinq sélectionnables dans cette béta, qui seront jouables, avec chacun leurs petites spécificités. Une bikeuse douée pour le soin, ou un ancien militaire augmentant les dégâts du groupe, ou encore une erzatz de Harley Quinn pour le corps à corps… Il y en a pour tous les gouts. Et ce semblant de “classes” devra être affiné avec un système de Deck. Avec des cartes de plus en plus performantes et spécialisées, il y a de quoi faire. Même dans cette preview. Par exemple, associer une carte augmentant les dégâts des battes et celle soignant à chaque Z tué au corps à corps semble être une bonne idée. En tout cas pour l’un des persos cités plus haut, non ? 

Le cross play est déjà de mise. Bonne nouvelle. Mais des bugs de connexion entravent parfois le bon déroulé des parties en dupliquant des personnages ou en les bloquant carrément au point d’apparition. Rageant. Mais ce genre de problème sera réglé avant la sortie du jeu. Espérons ^^. 

Passons au volet joueur contre joueur sur lequel je suis moins enthousiaste. Une équipe de survivants affronte celle de monstres infectés à tour de rôle. L’escouade qui survit le plus longtemps remporte la partie. Je n’ai pas passé beaucoup de temps dessus. Car bien sûr, pour l’apprécier, il faut à n’en point douter jouer avec des gens avec lesquels se coordonner. Impossible d’en ressortir un minimum de plaisir/efficacité avec des joueurs random hurlant en anglais sur leur gamin ou chien, pas bien compris (oui j’ai de la méga chance^^).

Conclusion 

Du challenge, du loot, dynamique, un arsenal punchy, un système de classe avec huit personnages dont les capacités peuvent être affinées avec le système de cartes… Back 4 Blood semble être bien plus qu’un simple “remaster” de Left 4 Dead et est une belle promesse pour cette fin d’année 2021. En l’état, je suis emballé par ce titre sang pour sang action pensé pour la coopération, qui parait aller beaucoup plus loin qu’un simple hommage. Je le suis moins par le bestiaire et une DA somme toute assez générique accumulant les lieux clichés, comme un air de déjà-vu/joué. À vérifier le moment venu, entre amis en rappelant que Back 4 Blood intégrera Day One le Xbox Game Pass. 

Gamescom 2021 Xbox Stream : Rendez-vous le 24 août à 19h00 !
Un ancien développeur de CD Projekt Red rejoint Playground Games