Tom-Clancys-Rainbow-Six-Siege-Screenshot-03

Tom Clancy’s Rainbow Six Siege

4K Ultra HD Enhanced Xbox One X Optimisé Xbox Series X Xbox Game Pass Console Xbox One Xbox Smart Delivery
Voir sur le Microsoft Store

Rainbow Six Siege : Plus de 90 000 joueurs bannis au cours de l’année 2020

Dans un article posté sur le blog officiel de Rainbow Six Siege il y a deux jours, Ubisoft a publié un récapitulatif de l’ensemble des mesures anti-triche que la société a pris au cours de l’année 2020 dans son FPS tactique au plus de 60 millions de joueurs. Hier, nous vous dévoilions le même sujet sur un autre jeu multijoueur à succès, Call of Duty Warzone du côté de chez Activision. En effet, de la même manière que pour l’éditeur américain, le jeu d’Ubisoft est régulièrement la cible de tricheurs qui utilisent nombre de techniques pour fausser les résultats et/ou obtenir des avantages illicites en jeu. Évidemment, comme l’éditeur français l’indique, tout ce travail de détection et de lutte contre tout type de tricherie est un travail incessant, tant les comportements des pirates, leur façon de procéder et les outils utilisés sont en constante évolution. Pour cela, il se base sur trois pôles d’action : l’amélioration de la détection des tricheurs, le renforcement des mesures de sécurité et la réduction de l’impact des systèmes de triche.Tom-Clancys-Rainbow-Six-Siege-Schematisation-Mesures-Anti-Triche

Dans ce post, Ubisoft indique avoir procéder à plus de 90 000 compte bannissements sur l’ensemble de l’année 2020, dont plus de 10 000 rien qu’au mois d’avril. Ce nombre est impressionnant même si on est certes bien loin des 300 000 bans enregistrés depuis mars 2020 sur Call of Duty Warzone, dont 60 000 rien qu’en 24 heures. En août 2020, l’éditeur français avait d’ailleurs mis en place un nouveau système anti-triche basé sur la récolte et l’étude des données des joueurs qui, combiné aux actions de son logiciel anti-triche BattlEye, avait eu pour impact une augmentation de plus de 52% du nombre de bans en 2020 par rapport à l’année précédente.Tom-Clancys-Rainbow-Six-Siege-Evolution-Nombre-Bans-Annee-2020

Mais la société d’Yves Guillemot ne compte pas en rester là ! En effet, avec l’aide de BattlEye, elle compte mettre en place des outils de détection des comportements illicites encore plus efficaces et réduire toujours plus les moindres failles exploitables du jeu dans lesquelles pourraient s’engouffrer les tricheurs. Bien entendu, Ubisoft n’en dit pas beaucoup plus sur les recherches et actions menées ou à venir pour ne pas permettre aux individus d’exploiter de possibles nouvelles failles.

En résumé, que ce soit Call of Duty Warzone, Rainbow Six Siege, Fortnite et bien d’autres jeux multijoueurs compétitifs, tous sont autant de cibles potentielles de la part de personnes malveillantes cherchant à exploiter les moindres faiblesses à leur avantage. Lutter contre ces pratiques est très important pour tous les studios pour garantir un environnement de jeu sain pour ses joueurs et éviter que ces actes illicites réduisent à néant le travail des développeurs sur le jeu concerné.

Plus d’actus à propos de Tom Clancy’s Rainbow Six Siege :

Ayant passé toute mon enfance dans l'univers de Nintendo, je suis entré dans l'écosystème Xbox avec la 360 pour ne plus jamais le quitter. Fan de jeux de course, je ne jure également que par les sagas Assassin's Creed et The Legend of Zelda. Ma devise : kiffez jouer, peu importe sur quel support !

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription