Xboxsquad-OST-thumbnail2

Lollipop Chainsaw

Xbox 360

JukeXbox – Piste 14 | Lollipop Chainsaw

Avec JukeXbox, nous vous proposons chaque semaine de découvrir les bandes originales des jeux sortis sur Xbox qui ont marqué l’équipe de la Xboxsquad. Cette semaine, et après avoir évoqué Dead Rising dans un épisode précédent, Bibi qui nous parle (encore) d’un titre mettant en scène des zombis. 

Une Cheerleader, une tronçonneuse et des zombies. Y’a tout dans Lollipop Chainsaw ! L’héroïne, Juliet, a même la tête de son petit ami à la ceinture. Oui, comme dans Hellblade Senua’s Sacrifice. Bon ce n’est pas la même ambiance. Mais avouez que trouver un point commun entre ces deux productions aux antipodes est un exercice assez jubilatoire. Pour revenir à Lollipop Chainsaw, c’est à la fois un kiff régressif et un défouloir un brin beauf. Mais pas seulement, la bande-son se met instantanément au diapason pour « sublimer » l’expérience et participer grandement au plaisir immédiat !

Ça démarre en fanfare avec The Chordettes. Quatuor de chanteuses américaines, interprètes mythiques de Lollipop. Mais si, tu connais forcément ce groupe ! Elles ont également chanté Mr SandMan que tu as entendu par exemple dans Retour vers le futur, quand Pierre Cardin se retrouve en 1956. Mais c’est bien le titre Lollipop que l’on retrouve dans ben… Lollipop Chainsaw, ce qui donne instantanément un ton résolument léger, joyeux et décalé alors que l’apocalypse plonge le lycée Romero dans l’abîme. Car au final, quitte à ce que ce soit la fin du monde, autant bien se fendre la gueule et celle des zombies. Remarque indispensable, je tiens à rendre hommage ici, à ma petite mesure, aux premiers interprètes de la chanson Lollipop. En effet, le duo « Ronald et Rubis » a été boycotté par les médias de l’époque dès qu’ils ont appris que le jeune garçon était noir et la jeune fille blanche. Honteux.

Avec Lollipop Chainsaw, on traverse les époques. Le morceau culte Cherry Bomb (1979) du groupe The Runaways nous (r)amène dans les années 70 avec tout son pétillant (^^), son énergie communicative et sa rage. Avec 1,000 Cigarettes de MSRTKRFT, on exécute un sacré bond dans le temps avec des sonorités à la Daft Punk, désolé si je dis une ânerie ou si commets une hérésie, je ne suis pas du tout spécialiste musical. Mais tout de même, ce morceau lui aussi envoie sa dose de peps, de fureur instrumentale pour tronçonner tous ces zombies. D’une efficacité redoutable.

J’en viens à évoquer LE moment dans cette production videoludique nanardesque, le moment « instant classic », le moment où tu prends un pied pas possible en grande partie grâce à la bande-son. C’est quand cette chère Juliet s’empare d’une moissonneuse batteuse et récolte des zombies sur fond de You Spin Me Round de Dead or Alive (1984). Tellement kitsch. Tellement irrésistible. Tellement culte cette séquence ! Pour la peine, je ne résiste pas à l’envie de placer le clip d’une part et la phase de jeu en question d’autre part. Un régal. Rien que pour ça, Lollipop Chainsaw mériterait une rétrocompatibilité. En l’état, il faut rebrancher sa bonne vieille et vénérable 360 pour se replonger dans cette fuite en avant sanguinolente, rigolote et exigeante.

Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un épisode consacré à Cuphead.

Épisodes précédents :

Je ne suis pas fou, ce sont les autres qui ne le sont pas assez. J'aime particulièrement les univers de The Witcher, Fallout et PUBG.

Vos réactions

Mot de passe oublié