Xboxsquad-OST-thumbnail2

The Beatles : Rock Band

Xbox 360

JukeXbox – Piste 21 | The Beatles : Rock Band

Avec JukeXbox, nous vous proposons chaque semaine de découvrir les bandes originales des jeux sortis sur Xbox qui ont marqué l’équipe de la Xboxsquad. Cette semaine, Jess Bond vous propose de retourner dans les années 60, en pleine Beatlemania avec The Beatles : Rock Band.

Vous connaissez les Beatles ?

The Beatles : Rock Band est sorti le 9 septembre 2009 en France et cette date est importante car avant cela, je n’y connaissais rien quand on me parlait des Beatles. Alors oui, je pouvais citer les morceaux les plus connus tels que Let it Be, Come Together ou encore Hey Jude mais ma culture s’arrêtait là. Et puis, étant à cette période une fan inconditionnelle des licences telles que Guitar Hero puis Rock Band, l’occasion était alors trop belle, je devais essayer ce titre. Il est temps pour moi de vous parler d’un véritable coup de foudre, celui où je suis tombée amoureuse de ce groupe iconique des années 60 et ça, grâce à Harmonix car sans The Beatles : Rock Band, je n’en aurai probablement jamais porté un intérêt.

Vous n’êtes pas sans savoir que Harmonix est un studio connu pour avoir développé entre autre, Audiosurf, les premiers opus de Guitar Hero et puis Rock Band pour se focaliser ensuite sur des titres comme Dance Central ou plus récemment Audica en VR. Ils ont fait un travail remarquable avec The Beatles : Rock Band car en plus de proposer des titres exclusivement écrits et interprétés par le groupe, le studio nous offre une véritable immersion visuelle et artistique de l’époque. On ressent les années 60, le succès incroyable dégagé par ces quatre garçons anglais est si réel, on perçoit mêmes les différentes évolutions musicales. Car oui, The Beatles, ce n’est pas qu’un groupe qui propose des chansons d’amour à destination de jeunes filles complètement hystériques. Et ça, on va pouvoir le constater dans The Beatles : Rock Band.

Le début des années 60, un tournant majeur pour les Beatles

The Beatles : Rock Band vous propose dans son mode carrière, de revivre de manière chronologique ce qui a fait la renommée du groupe. Direction donc le Cavern Club, cette salle de spectacle qui accueillera les premiers concerts des Beatles où ils interpréteront par exemple Twist and Shout ou I Saw Her Standing There. Ce qui est vraiment génial avec le jeu, c’est que les lieux ont été reconstitués, on voit également les membres du groupe avec les tenues de l’époque. Impossible de passer à côté de leur passage dans The Ed Sullivan Show en 1964 avec la modélisation du plateau télé iconique. Ce moment a été tellement bien retranscrit, qu’on peut même entendre les cris hystériques des fans plus forts que la musique ! Le jeu est un vrai puits de savoir puisqu’en plus de vivre les événements marquants des Beatles, vous pouvez accéder à toute une bibliothèque d’archives pour en savoir plus. Et c’est clairement ce genre d’éléments qui a fait la différence de mon côté et qui m’a rendue complètement accro.

 

 

Les années 1965 à 1970, un virage tonitruant

L’année 1965 est l’année qui marquera un tournant dans la carrière du groupe. Et pour cause, il est dû principalement à leur consommation de LSD, chose que Paul McCartney avouera à la presse quelques années plus tard. On finira par le remarquer avec l’album Rubber Soul sorti en 1965 tant la rupture est évidente. Et le constat durera jusqu’à la dissolution du groupe en 1970, années qui seront également bien plus marquées dans le jeu. En effet, plus de salle de concert à l’horizon (ils stoppent leurs tournées en 1966, notamment à cause du fait qu’ils n’arrivaient plus à contenir les foules dues à leur succès) mais des environnements qui marquent autant visuellement qu’artistiquement. Des chansons plus personnelles, plus posées, bien plus de prises de risques sur les genres musicaux abordés, on est très loin de l’ambiance des chansons de leurs débuts. On pourra noter par exemple des environnements planants lorsqu’on interprète While My Guitar Gently Whips (chanson sublime au passage écrite par George Harrison) ou encore Lucy in a Sky With Diamonds.

 

Comment ne pas parler d’un aspect un peu plus intimiste lorsqu’on joue directement dans le studio d’enregistrement du groupe sur les morceaux tels que Come Together ou encore Helter Skelter, qui pour beaucoup, marquera les débuts du metal. Oui, les Beatles ont influencé beaucoup d’artistes mais ont surtout contribué à une belle évolution dans le monde de la musique.

On pourra également noter leurs succès complètements fous avec des morceaux de l’iconique album Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band ou l’indémodable Yellow Submarine. Pour vous dire, j’ai même le Yellow Submarine en Lego chez moi, la Beatlemania m’a définitivement frappée ! Autre fait marquant à la fin de leur carrière, c’est le concert qu’ils ont donné sur le toit de leur label Apple Corps le 30 janvier 1969 qui sera leur dernière prestation publique. Les traits physiques des membres du groupe ont changé, cheveux longs et barbes à l’appui. Je vous laisse la vidéo du concert original ainsi que le morceau reconstitué sur le jeu, histoire que vous compreniez à quel point la fidélité est parfaite avec le morceau Don’t Let Me Down.

 

Mais alors, pourquoi sont-ils si marquants ?

Pour ma part, j’ignorais complètement à l’époque l’influence des Beatles dans la musique. Je savais que le groupe avait marqué, mais pas à ce point. Les artistes influencés se comptent par centaines, Yesterday est le morceau le plus repris du XXe siècle (on compte plus de 3 000 reprises, oui, vous avez bien lu) et on ne liste plus toutes les théories du complot qui tournent également à leur sujet (notamment celle où Paul McCartney serait mort depuis 1966 et remplacé par une doublure). Bref, pour ma part, j’y ai puisé une véritable passion, j’en ai même fait plusieurs exposés lors de mes études car même si leur carrière est courte (moins de dix ans quand même), il est indéniable qu’ils méritent amplement le succès qui les a transportés depuis les années 60.

Même si Rock Band et Guitar Hero m’ont profondément marquée (ah cette période 2006/2010, un régal), force est de constater que c’est The Beatles : Rock Band qui reste mon opus préféré du côté de cette licence. Sa richesse artistique, historique et musicale en fait un incontournable des jeux musicaux qui m’a littéralement donné un amour pour le groupe et rien que pour ça, je tire mon chapeau à Harmonix. Sur ce, je vous laisse, j’ai un show à donner !

Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un épisode consacré à Sayonara Wild Hearts.

Épisodes précédents :

Traquant ardemment le succès, je n'hésite pas une seule seconde à ajouter un jeu à 100% à mon tableau de chasse. Sinon je ne vis que pour le jeu musical, les shooters et autres jeux de gestion.

1

  1. Je saurais trop conseiller aussi Lego Rockband qui a une Bo variée, bien construite…

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription