JukeXbox – Piste 23 | Wet

Xboxsquad-OST-thumbnail2

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/914bp2HTIFS._SY500_.jpgWet est un jeu de tir à la troisième personne sorti en 2009 sur Xbox 360. Le titre évoque le sang duquel les mains de l’héroïne sont trempées. Du sang il y en a et pas juste quelques petites gouttes mais par hectolitres. Nous incarnons une ancienne tueuse à gages qui a soif de vengeance. Après avoir passé quatre ans dans le coma, elle n’a qu’une chose en tête : se venger du commando qui a ouvert le feu et a manqué de la tuer le jour de son mariage. Bon en fait, il faut que je vous avoue que j’ai pompé le synopsis de Kill Bill parce que je ne me rappelle pas du tout de celui du jeu. Mais toujours est-il que l’influence de Tarantino est bien présente. Le titre est un hommage non dissimulé au personnage d’Uma Thurman, une femme badass qui manie guns et katana avec brio. Si l’histoire m’est sortie de l’esprit, je me rappelle par contre du gameplay. On bute tout ce qui traîne, on fait des glissades, des wall jumps, des saltos et autres cabrioles sur un mélange de musique punk et rockabilly. Rien que l’évocation des titres est une incitation au meurtre (You’re Dead, Murder, She’s Lost Control).

Je dois préciser en préambule que je ne vous conseille pas particulièrement ce jeu mais seulement sa bande-son. Même si ce fut un défouloir, il ne mérite pas forcément qu’on s’y attarde. Je vous présente quelques morceaux choisis et ce qu’ils éveillent en moi. La construction musicale n’est pas aussi claire que ce qui suit laisse entendre. L’OST ne représente pas la progression de l’histoire mais est simplement posée là pour faire moins vide. Je crois d’ailleurs me souvenir que si on n’a pas fini le massacre quand la piste se termine, on se retrouve simplement avec un gros blanc et le bruit des tirs.

Murder par Knock Galley West évoque la fureur qui monte. La pulsion meurtrière, matérialisée par la batterie, frappe aux portes de l’esprit de l’héroïne et est irrépressible. À ce moment, elle n’est que brutalité et rage pure. Il n’y a qu’une issue : y succomber.

Dans She’s Lost Control et Insane par The Arkhams, elle n’est plus maîtresse d’elle-même, elle a cédé à la pulsion. Elle n’est plus capable d’aucun discernement. Elle a perdu tout contact avec la réalité et est entrée dans une folie destructrice que rien ni personne ne peut arrêter.

La frénésie de la tuerie n’est pas encore retombée que You’re Dead par The Brains retentit comme un pied de nez. Ce morceau à la fois surexcité et enjoué semble s’amuser de la mort et évoque une sorte de jeu avec la faucheuse.

Quand se fait entendre Desert Slaying de Brian LeBarton, la tuerie est achevée et la tension retombe. Le glas sonne pour les pauvres âmes qui ont eu le malheur de croiser la route d’Uma ou quel que soit son nom. J’en reviens à notre cher Quentin car je pense qu’il pourrait tout à fait utiliser ce morceau, très cinématographique. Notre protagoniste, désabusée, s’éloignerait tranquillement vers le soleil couchant dans un long manteau devenu pourpre flottant au vent, indifférente au carnage qu’elle laisse derrière elle. The End.

Bonus track

Ça n’a rien à voir avec le jeu mais voici une piste bonus (More Brains ! par The Brains), d’un des groupes que j’ai découverts grâce à Wet. C’est pas facile la vie de zombie, pensez-y la prochaine fois que l’un d’entre eux viendra vers vous, donnez-lui un petit bout de cerveau dont vous ne vous servez pas !

Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un épisode consacré à Sayonara Wild Hearts.

Épisodes précédents :

2

  1. Le nom du style de musique des groupes qu’on retrouve dans Wet, c’est du psychobilly, pour info, si le genre vous branche.

    • Merci pour cette précision Fr3d1fur1.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription