Xboxsquad-OST-thumbnail2

Hotline Miami

Windows 10

JukeXbox – Piste 24 | Hotline Miami Collection

Dans JukeXbox, vous retrouvez les bandes originales de jeux Xbox qui ont marqué l’équipe XboxSquad. Cette semaine, c’est Nico qui sort son plus beau clavier pour partager avec vous son amour pour les pistes synthwave de Hotline Miami Collection !


Il y a des jeux qui sont propulsés sur le devant de la scène grâce à leur éditeur. Il y a aussi des ceux qui gagnent leurs lettres de noblesse grâce aux titres qu’ils ont eu le flair de dénicher et de financer. C’est le cas de Devolver Digital qui après avoir édité quelques jeux Serious Sam avec Croteam, a pris son envol sur la scène indépendante grâce au premier Hotline Miami sorti en 2012.

Après de longues années où le jeu et sa suite, Hotline Miami 2 : Wrong Number, sont restés exclusivités des joueurs PC et Playstation, les joueurs Xbox ont enfin pu mettre la main sur ce monument du jeu indé grâce à la compilation Hotline Miami Collection sortie en avril 2020. C’est donc huit ans plus tard que l’on peut enfin enfiler son masque pour aller décimer la mafia russe. Et quoi de mieux qu’un bande son synthwave pour cela ? Ceux qui ont vu le film Drive sorti en 2011 savent exactement de quoi je veux parler, et la référence prend ici tout son sens car elle a servi directement d’inspiration aux créateurs du jeu.

Avec des morceaux d’artistes iconiques du genre, comme Carpenter Brut, M.O.O.N ou encore Jasper Byrne, le jeu nous embarque dans son sombre univers, là où les regrets et la compassion n’ont pas leur place. Et quand en début de niveau un titre comme Le Perv se lance, c’est un sentiment de toute puissance qui nous empare. Rien ne peut nous résister et seul contre des dizaines de personnes armées jusqu’aux dents, tout se passera pourtant comme prévu. On enchaîne les kills comme si tout était réglé comme du papier à musique et ce, même si l’on sait pertinemment que l’on a en réalité recommencé le même niveau encore et en encore.

Mais une fois la dose d’adrénaline provoquée par de l’action non-stop et une musique grisante passée, vient “l’après”. Et quand on vient de massacrer brutalement des dizaines de personnes, cet “après” peut être violent. “- Mon dieu, qu’est-ce que j’ai fait ?”. C’est vrai, le rythme du jeu est beaucoup trop effréné pour qu’on ait réellement le temps d’y penser. Mais une fois que le tableau des scores s’affiche, la musique qui l’accompagne, calme et inlassable, nous renvoie fatalement à la réalité.

Très personnellement j’ai toujours été assez réfractaire à l’ultra violence dans les jeux, ne trouvant pas mon bonheur dans les titres qui défient la morale comme c’est le cas d’un GTA par exemple. Mais Hotline Miami fait office d’exception, et le plaisir de parcourir les niveaux au fil d’une OST d’une telle qualité y fait sans doute pour beaucoup. Allez, après ces quelques lignes, je vais me relancer une partie d’ailleurs !

Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un épisode consacré à Sayonara Wild Hearts.

Épisodes précédents :

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription